Le festival Tshechu au Bhoutan

Tshechu, ou festival de danse du masque, est le festival religieux le plus important du Bhoutan. Il a lieu chaque année dans divers monastères, dzongs du Bhoutan, en l’honneur du Guru Rinpoché (Padmasambhava étant sa forme humaine), le « Maître né du Lotus », qui a introduit le bouddhisme tantrique au Bhoutan au XIIIe siècle. Pour les habitants, Tshechu est le moment de socialiser, de se divertir, de recevoir des bénédictions et de laver ses péchés. C’est une excellente occasion d’admirer les démonstrations uniques, colorées et passionnantes de la culture traditionnelle bhoutanaise.

Comment le festival Tshechu est-il célébré au Bhoutan ?

Le clou de la fête est constitué par les danses sacrées cham qui sont interprétées par des laïcs et des moines vêtus de costumes ornés et portant des titres évocateurs tels que la « Danse des seigneurs des lieux de crémation », « Danse des divinités terrifiantes » et « Danse des nobles et des dames », etc.

Les danses reconstituent les événements qui ont eu lieu pendant la vie de Padmasambhava, décrivant principalement le triomphe du bien sur le mal. Les Bhoutanais croient qu’en observant les danses, ils sont bénis, éclairés et purifiés car elles sont si sacrées.

Laisser un commentaire

Your e-mail will not be published. All required Fields are marked